En ce début avril, je vous propose le témoignage de Gloria,38 ans, heureuse maman formidable de 4 filles, âgées de 12, 9, 3 ans et 15 mois :-). Avec son mari, ils forment un couple solide depuis 17 ans, et elle désirait partager son expérience 🙂 Merci beaucoup pour le témoignage!

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse?
Non, mon mari et moi avons avons une sœur chacun.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille?
Non, je n’ai jamais pensé d’avoir beaucoup d’enfant, mon idée était 2.

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce de la 4e grossesse?
Mon entourage, quand il a su que j’attendais un 4ème enfant, m’a dit que je voulais un garçon et la question suivante était: « tu vas faire comment? ». Quand j’ai appris que j’étais enceinte, alors
que ma 3e n’avait que 9 mois, je me suis sentie seule et tristesse car cette grossesse était une surprise. Il a fallu toute la grossesse pour l’accepter et le jour de l’accouchement, toute la peur est passée.

@familles-nombreuses.ch
Gloria

Raconte-nous une journée type de ta semaine.
Je me lève vers 5h40, un café et une douche, comme ça je suis prête; les 2 petites se lèvent vers 6h30, et là, tout s’enchaîne. Tout va très vite: biberons, s’habiller, je fais les lits, je range le lave-vaisselle. A 7h15, on réveille les 2 grandes. Vers 8h, je pars au travail avec mes filles. Cela est très stressant de travailler et de faire attention aux petites… mais pas le choix, heureusement que la 3e va 2 matinées à la garderie. Vers 11h, on est à la maison et là, je prépare le repas de midi. Vers 13h, les petites font la sieste et moi je continue de ranger,repasser,… Vers 15h, on joue ou on sort un peu. A 17h30 bain, repas du soir, finalement le papa arrive mais cela ne change pas car les filles sont toujours derrière moi. A 20h30, les 2 petites sont au lit et vers 21h les grandes. Finalement un moment pour moi jusqu’à 22h30.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ?
Le plus difficile pour moi est de devoir travailler avec les enfants.C’est un stress à 200%.

Est-ce que tu as de l’aide ?
Je n’ai pas d’aide car ma famille vit en Italie, je gère toute seule à part quand mon mari est là.

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 4 enfants ?
Depuis que j’ai les enfants, rien ne me manque; peut-être des fois, j’aimerais faire quelque chose mais je ne peux pas.

Si tu avais une baguette magique…
… j’aimerais avoir une maison pour éviter de me stresser; en appartement, avec les enfants, on doit toujours leur dire de ne pas faire de bruit, ne pas sauter, ne pas crier etc….et aussi de pouvoir rester à la maison avec eux sans penser au travail.

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ?
J’ai été provoquée 4 fois, une souffrance atroce car cela dure des heures; mais au final, le moment plus beau est de les rencontrer, le plus merveilleux des moments.

Qu’as-tu appris avec ces nombreuses maternités ?
Avoir des enfants à 25 ans n’est pas là même chose qu’à 35, en tout cas pour moi, car on se rend compte des dangers pour nos enfants de manière plus angoissante. On apprend sûrement comment gérer différentes situations avec eux, plus simple avec 4 qu’avec 2, car on sait parler aux plus grands et aux plus petits.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure « famille nombreuse » ?
Si une femme veut des enfants, qu’elle les fasse ;-); je trouve que cela reste personnel…

Penses-tu à un autre « petit dernier » ?
Après ma 4e grossesse j’ai eu des soucis et nous avons opté pour l’ablation de l’utérus, un choix que je n’ai jamais regretté.

Quelque chose d’autre à ajouter ?
J’aimerais remercier les gens qui me félicitent dans la rue pour le courage que j’ai. Mais cela est une question de force mentale que de vouloir à tout prix réussir seule. Et si quelqu’un me demande pourquoi je n’ai pas interrompu ma grossesse, je lui réponds que si j’ai eu la chance d’avoir un 4e, ce n’était pas moi qui allais interrompre une vie. Même si je suis fatiguée psychologiquement, je suis la maman la plus heureuse du monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.