Bienvenue sur le site des grands familles suisses!

BONJOUR ET BIENVENUE !
Que trouverez-vous sur familles-nombreuses.ch?

Avantages et partages…
Avantages grâce aux rabais proposés aux membres, partages grâce aux échanges de conseil, d’idées, de bons plans, etc.

Des conseils, des échanges, des articles, des coups de gueules, des bons plans, bref… plein de choses utiles pour les grandes familles, mais pas que!

Il y a aussi, et c’est nouveau,une boutique pour les grandes familles. De grandes quantités pour de grandes familles! Et, parce que manger bio, c’est bon pour la santé et la planète, vous trouverez beaucoup d’articles en gros et bio!

Plus concrètement, vous trouverez des bons plans (hauteurs parking, magasin de 2e main, actions, recettes, autocueillette, etc.), des bons plans sorties (intérieur – extérieur – restaurants), la chronique du Père Indigne et toutes les offres réservées aux membres grâce à la carte familles-nombreuses.ch.
Durant l’année 2019, il existera des offres temporaires chez de nouveaux partenaires! Restez abonnés pour découvrir lesquelles 😉

Sur smartphone ou tablette, allez tout en bas de la page et cliquez sur “voir tout le site” pour une meilleure lisibilité et un menu plus court. Merci.

Vous hésitez à avoir un 3e enfant? Vous êtes enceinte de bb3 et vous vous demandez quels changements vont intervenir dans votre vie? Voilà quelques aperçus 😉 Et notre quotidien, du point de vue humoristique, avec les chroniques du Père Indigne

Familles-nombreuses.ch est sur les réseaux sociaux (facebook, instagram, twitter…), n’hésitez pas à me suivre! Sur facebook (pensez à liker la page pour rester au courant des dernières nouvelles et anecdotes), il existe un groupe secret de discussion. Si vous voulez le rejoindre, faites-moi une demande d’amie (Petite Bijou) accompagnée d’un petit mp que je puisse vous intégrer au groupe 🙂 merci.
Vos suggestions sont les bienvenues! Grâce aux commentaires, vous pouvez réagir aux articles qui vous interpellent ou que vous souhaiteriez compléter.


Votre inscription (
merci de me contacter via le formulaire en bas de l’article) vous permettra de recevoir une newsletter (max 1 fois par mois) et de participer à certains concours.

Enfin… plus nous serons nombreux, plus familles-nombreuses.ch pourra vous proposer de bons plans… ;-)

Au plaisir de vous lire!!!
Familles-nombreuses.ch
(pour savoir qui se cache là-derrière … )

En cas de soucis, merci de nous contacter à info(at)familles-nombreuses.ch

Pour tout renseignement ou pour inscription (donner un pseudo svp), merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.

 

Fête des mères

Cette année, mesure de restrictions oblige, la fête des mères a un goût particulier, puisque je ne serai pas physiquement avec la mienne…

Mais je suis avec mes enfants…

Une fois par an, on dit officiellement : “Merci maman pour tout ce que tu fais pour nous”. 

Alors j’espère que…

Aujourd’hui, vous vous ferez chouchouter, câliner, servir du vin (ou du thé, c’est selon)
Aujourd’hui, ce sera sans faire ni lessives, ni la poussière, ni l’aspirateur
Aujourd’hui, vous pourrez vous reposer, lire, et boire du vin (ou du thé, c’est selon)
Aujourd’hui, vous n’aurez pas de repas à prévoir, à préparer, juste à savourer
Aujourd’hui, les petits cadeaux faits avec amour et les poèmes appris en secret égaieront votre journée…

Bon, je vous laisse. Je retourne m’occuper de rien du tout.

Belle fête à toutes. Soyez indulgente avec vous-même. Bisous.

 

@familles-nombreuses.ch #rainbowchallenge

Journal de bord, J52

J52 – 4 mai 2020

Eh bien, je n’aurais pas pensé en être là… J52 à la maison (ou presque).
52 jours ensemble.
52 jours où nous pouvons compter sur les dix doigts le nombre de fois où nous sommes sortis en pleine nature, malgré le beau temps.
52 jours à gérer quasiment seule les 6 punks. Donc leurs travaux scolaires (enfin, il y a eu un relâchement certain, je l’avoue). Et les repas (trouver les idées, trouver les aliments sans sortir de chez soi, préparer, cuisiner et supporter les repas, parce que je vous le dis sans honte, c’est le plus pénible à vivre). Et le ménage (le quoi??). Et les lessives. Et la boutique online, ses livraisons et ses commandes. Et les sorties (pour la course) du père indigne et de moi-même (ça fait du bien au moral).

52 jours où les relations sociales sont devenues virtuelles.
52 jours où les rares rencontres se sont faites avec distance et sans bisous, sans câlins.
52 jours où le moindre souci de wifi (et d’imprimante) a créé d’énormes frustrations.

52 jours où les enfants ont appris à jouer, tant bien que mal, ensemble.
52 jours où j’ai mis mon réveil à 8h17 (je n’ai pas dit que je me levais à ce moment-là… c’était juste l’espoir naïf de me lever à une heure différente des périodes scolaires.)
52 jours où les repas se sont décalés, comme en plein été, sans contraintes, pour leur plus grand plaisir.
52 jours à profiter de notre petite terrasse et reste de pelouse.
52 jours pour apprendre à se connaître, vivre ensemble, trouver des solutions pour ne pas s’ennuyer, se supporter.
52 jours pour découvrir nos ressemblances, nos points forts, et peut-être, s’aimer un petit peu plus?

 

 

Journal de bord, suite

J37, le 19 avril 2020

Je suis vivante.
Et en vacances depuis presque 10 jours.

Enfin, en vacances… 

L’enseignement à distance s’est presque arrêté (ceci dit, il y a toujours beaucoup d’actualités sur les groupes whatsapp des 3 derniers… mais je ne sais pas, je ne les regarde plus…), sauf pour l’un de mes punks en école privée. Mais je ne vais plus sur mes mails ni sur la plateforme, car j’ai VRAIMENT besoin de décrocher complètement. Alors tant pis, il aura du retard et plus de boulot après, mais là, non… Et puis, ma grande de 13.5 ans a des devoirs à faire pendant ces deux semaines… ^^ 

Mais que s’est-il passé depuis la dernière fois? Je vais essayer de me rappeler, les jours passent tellement vite…

Le confinement a eu raison de notre jeu de croquet (cf J2)… Mes enfants, très créatifs, ont rapidement détourné les règles du jeu … D’ailleurs, les hématomes sur le front de certains commencent enfin à disparaître…

La sécheresse et les tours à vélo dans le jardin ont eu raison de mon herbe… Finalement, il faut voir le bon côté des choses… C’est ça d’entretien en moins!

Les jeux des enfants dans la terre (puisque mon semblant de gazon ne pousse plus) ont eu raison de mes tas de lessive qui penchent dangereusement; je risque ma vie à chaque fois que je rentre dans ma buanderie… Imaginez que mes cris soient étouffés par les kilos de linge sur moi… Comme la plupart de la famille semble ignorer que cette pièce existe au sous-sol, je risque d’y rester un certain temps… Quoique la faim les rendrait aventureux…

Le confinement a eu raison de mes entraînements de course… Eh oui, moins de temps, un peu moins de motivation (toutes les courses sont annulées)… Heureusement, le beau temps et l’heure d’été me permettent de sortir le soir désormais… J’avoue avoir relativement besoin de temps pour moi en fin de journée (je pense que vous voyez ce dont je parle).

Le confinement a également une conséquence bizarre. Quand je me regarde dans le miroir le matin, j’ai l’impression de voir ma maman (poke Florence Foresti). Donnez-moi encore 3 mois, et je verrai le reflet de mon père! Eh oui, toutes mes nuits sont entrecoupées (pourtant, j’ai fait mienne l’expression “dormir, c’est pour les faibles”)… Un bond dans le passé. Les 2 plus jeunes dorment moins bien …  Alors, autant dire que d’étranges taches noirâtres ont fait leur apparition sur mon visage, chose qui m’était jusque-là inconnue… Il me semble également avoir découvert plusieurs nouveaux cheveux blancs… En 1 mois, c’est fou!! 

Malgré tout, certains points positifs: les commandes sur ma boutique ont quadruplé (ça implique pas mal de boulot, mais c’est bien ce que je voulais 😉 ), je profite de mes enfants, nous mangeons tous ensemble tout le temps, les punks s’inventent des jeux ensemble, j’ai le temps de cuisiner depuis 1 semaine, bref… C’est une période hors du temps qui est chouette! 

 

Journal de bord d’une famille nombreuse

Je suis ravie!

Je peux enfin écrire mon journal de bord du “confinement”, et faire comme mes enfants (tâche demandée par les enseignants).

J0. 13 mars 2020.
Même si nous nous y attendions, c’est un choc. Fermeture des écoles en Suisse. Nous étions devant notre poste de télévision pour écouter la décision du conseil fédéral. J’accueille mes enfants de retour de l’école. 2 sont en pleurs, ma fille, elle, est ravie. Je suis sereine… En tant qu’ancienne prof, je ne me fais pas de soucis pour cette école à distance. Au contraire, je me réjouirais presque 😉

J2. 15 mars 2020.
J’ai consacré un article à cette journée. Pleine de jeux, de balades et autres.

J10. 23 mars 2020.
Début symbolique de l’enseignement à distance. Jour de mon anniversaire aussi. Entre les téléphones, messages pour mon anniversaire, et la quarantaine de messages sur des supports divers et variés pour les 15 enseignants de mes 5 scolarisés, je n’ai même pas eu le temps de préparer à manger. La patience n’étant pas le fort de mes enfants, alors que le mot d’ordre de la journée était “Attends, je regarde le mail”, “Attends, je suis au téléphone”, ce fut un peu compliqué. Pour le journal de bord des enfants, je pense qu’on va attendre… peut-être la fin avril..

J14. 
Quoi??? On est en avril? Le 3 avril? ^^

 

Prenez soin de vous <3

Jour 2

Vendredi après-midi, le gouvernement suisse a ordonné la fermeture des écoles dans notre canton (Vaud) jusqu’au 30 avril. Bon. 

C’est le week-end, l’école et son programme (ou ses devoirs) sont inexistants pour moi. 

Nous prenons directement de bonnes habitudes. Le soleil aidant, nous sommes allés faire une balade à vélo samedi matin, à la rivière l’après-midi. Je suis allée courir seule ce matin. Et cet après-midi, nous avons étrenné le cadeau de Noël de punk 5. 

Un jeu de croquet. Pour rappel, ce jeu se joue avec des boules, des arcs et des maillets. En bois.

Je sais, ça semble assez présomptueux de vouloir jouer au croquet dans notre terrain (vu les trous qu’il y a dans notre semblant de gazon, les coups sont difficiles), avec 5 punks et des maillets …

N’empêche, pleine de bons sentiments, je me lance. Nous faisons un tracé, punk 2 et 5 viennent, après abandon assez rapide de punk3. Punk 6 vient aussi, mais joue tout seul parmi notre jeu. Punk 5 s’énerve assez vite car il ne maîtrise pas le geste. Punk 6 dit qu’il a gagné. Punk 5, nous ayant dépassé en trichant nonchalamment, lui dit que ce n’est pas vrai. Un coup de maillet plus tard, punk 5 hurle et vient en se tenant la tête. Punk 6 est donc puni.

Entre-temps, je soupçonne punk2 d’avoir pris quelques coups d’avance… Mais je suis une bonne joueuse, je le laisse gagner… Punk 5 abandonne définitivement pour aller planter un des piquets dans le gazon. Je me demande s’il ne s’imaginait pas en train de taper sur le doigts (ou autres parties du corps) de son frère lorsque son maillet s’abattait sur ce bout de bois tout frêle, vu toute la bonne volonté qu’il y mettait…

La 2e partie, à 2, voit la victoire de punk 2… 

A ce moment-là, punk 1, ado à fond, décide de venir jouer. Je suis heureuse mais je me souviens que Madame déteste perdre. Je me dis que ça va mettre de l’ambiance dans le jardin! Effectivement, les noms d’oiseaux et les accusations de triche fusent. Punk 2 nous lamine. Nous faisons une dernière partie. Profitant de l’ambiance toujours tendue entre les 2 autres joueurs, je me concentre et m’offre une superbe victoire (sur 4 parties ^^). 

Avec 6 semaines à la maison, s’il continue à faire beau, je me dis que nous allons fortement progresser en croquet… ou land art, en noms d’oiseaux et en bosse sur la tête… 

 

Pâtes sans gluten

Tout nouveau sur la boutique familles-nombreuses!

Des pâtes sans gluten, bio, suisse et en gros! Les pâtes sont produites dans des laboratoires qui ne travaillent pas avec du gluten, elles sont donc garanties sans gluten. 
Le fait que ce soit de gros paquets, entre 3.5kg et 5kg, permet d’avoir un prix au kilo très intéressant pour ces 2 marques suisses. 

De la firme Manifaktur, je peux vous proposer les amori de châtaigne à 18.- le kilo (soit 90.- les 5 kg) et le granola dattes/amandes/coco. Ce dernier existe également en bocal, entre 700 et 1,4kg, si vous voulez goûter. Les maccheroni au chanvre seront disponibles tout bientôt en bocal. 

Les autres pâtes proviennent de la marque Optymis, que vous pouvez trouver dans différentes pharmacies ou épiceries spécialisées. Celles-ci sont dans des sacs de 3.5kg et garanties de fabrication italienne artisanale, sans gluten et sans OGM. Les pâtes les plus petites, comme les gnocchetti, peuvent être conditionnées et vendues par kilo, dans un bocal en verre pour ne pas avoir de déchets.

En parlant de zéro déchets, il y a plein de bocaux remplis de céréales différentes (pois chiche, quinoa, lentilles, riz, risotto, semoule, couscous, blé entier, sarrasin, …) qui vous attendent sur la boutique! Pas de déchets, un échange de bocal lors d’une nouvelle commande, et pas besoin de stocker de sachets à moitié ouverts… Top pour gagner de la place et pour l’hygiène (éviter les mites alimentaires, par ex.). 

En ce moment, la livraison par mes soins, dans la région de la Côte (entre Versoix et Crissier), est offerte pour toute commande de 70.- ou plus! Profitez-en, vous n’aurez rien à porter ;-). Si vous habitez plus loin, nous pouvons trouver une solution ou un point de rencontre sur un parking près d’une autoroute 🙂