INFORMATION, INSCRIPTION, CONTACT

BONJOUR et BIENVENUE SUR LE SITE SUISSE DES FAMILLES DE 3 ENFANTS ET PLUS!

Avantages et partages…
Avantages grâce aux rabais proposés aux membres, partages grâce aux échanges de conseil, d’idées, de bons plans, etc.

Des conseils, des échanges, des articles, des coups de gueules, des bons plans, bref… plein de choses utiles pour les grandes familles, mais pas que!

Il y a aussi, et c’est tout nouveau, une boutique pour les grandes familles. De grandes quantités pour de grandes familles! Et, parce que manger bio, c’est bon pour la santé et la planète, vous trouverez beaucoup d’articles en gros et bio!

Sur le SITE, vous trouverez des bons plans (hauteurs parking, magasin de 2e main, actions, recettes, autocueillette, etc.), des bons plans sorties (intérieur – extérieur – restaurants), la chronique du Père Indigne et toutes les offres réservées aux membres grâce à la carte familles-nombreuses.ch.
En 2019, il existera des offres temporaires chez de nouveaux partenaires! Restez abonnés pour découvrir lesquelles 😉

Sur smartphone ou tablette, allez tout en bas de la page et cliquez sur “voir tout le site” pour une meilleure lisibilité et un menu plus court. Merci.

Vos suggestions sont les bienvenues! Grâce aux commentaires, vous pouvez réagir aux articles qui vous interpellent ou que vous souhaiteriez compléter. Les tweets vous permettent de vous tenir au courant des derniers articles publiés sur ce site, si vous ne suivez pas familles-nombreuses.ch sur les réseaux sociaux (facebook, instagram, twitter…).

Sur facebook (pensez à liker la page pour rester au courant des dernières nouvelles et anecdotes), il existe un groupe secret de discussion. Si vous voulez le rejoindre, faites-moi une demande d’amie (Petite Bijou) accompagnée d’un petit mp que je puisse vous intégrer au groupe 🙂 merci.

INSCRIPTION : 2 possibilités pour vous inscrire:
Ou vous vous inscrivez via le formulaire de contact ci-dessous, en mettant un pseudo dans la case message.
Ou vous vous inscrivez en voulant poster un commentaire sous un article ou un page.
Vous aurez à ce moment-là un module de connexion.
Votre courriel sera utilisé une fois par mois pour la newsletter ou lors de concours / événements particuliers. Une fois inscrit, vous serez considéré comme “membre” pouvant bénéficier des avantages ou commander la carte familles-nombreuses.

Vous hésitez à faire un 3e enfant? Vous êtes enceinte de bb3 et vous vous demandez quels changements vont intervenir dans votre vie? Voilà quelques aperçus 😉 

Enfin… plus nous serons nombreux, plus familles-nombreuses.ch pourra vous proposer de bons plans… ;-)

Au plaisir de vous lire!!!
Familles-nombreuses.ch

En cas de soucis, merci de nous contacter à info(at)familles-nombreuses.ch

Pour tout renseignement ou pour inscription (donner un pseudo svp), merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.

 

Nouveau concours!

Bonjour,

Comme vous le savez peut-être, le mois de juin est synonyme d’anniversaire pour familles-nombreuses.ch! Le site fêtera tout prochainement ses 6 ans.

Alors, j’ai décidé de vous gâter!

Après le concours DoIt Box sur facebook, voici le concours pour gagner des bons chez Fun Planet. Je profite d’ailleurs de les remercier pour tous les bons offerts.

Profitez chez Fun Planet!

Vous aurez le choix, il n’y a pas loin de 24 bons à gagner! Ces bons vous permettent soit d’entrer gratuitement, soit vous offrent une seconde session après une première payante! Vous pourrez composer votre lot comme vous le souhaitez, en sachant que vous ne pouvez pas utiliser une entrée gratuite pour le bowling et une 2e partie gratuite de bowling, par exemple 😉

En suivant les liens ci-dessous, vous aurez toutes les infos nécessaires: tarifs pour la 1e partie par ex, âge, etc…

Voilà ce qui compose le concours:
3 bons entrées gratuites et 3 bons 2e entrées offertes pour chacune des activités suivantes:
goolfy à Rennaz ou Bulle
bowling dans leur 3 centre
karting à Rennaz
accrofun à Rennaz

Valables du lundi au vendredi, hors jours fériés (mais valables pendant les vacances scolaires!), jusqu’au 31 décembre 2019!

A vous de choisir ce qu’il vous faut pour votre famille 😉

Conditions de participation:
Remplir le formulaire ci-dessous, en précisant quels billets vous intéresseraient en tout premier si vous gagnez!
Les gagnants seront tirés au sort, et les lots distribués en fonction du stock 😉
En cas de gain, je vous demanderai de fournir une preuve que vous avez bien 3 enfants ou plus à charge :-), parce que ce concours est réservé uniquement aux familles nombreuses.
Tirage au sort le 23 juin 2019, 22h. Le gagnant sera averti par mail.

Bonne chance!

14 juin 2019

@familles-nombreuses.ch

Si vous vivez en Suisse, vous n’avez pas pu passer à côté du mouvement d’aujourd’hui, intitulé “Grève des femmes”. Maman de 6 enfants, dont 5 garçons, je suis bien évidemment sensible à cette journée.

L’autre jour, on m’a demandé si j’allais faire grève. 

Non. Pourquoi? Parce que je n’enseigne pas le vendredi. Si j’avais été dans ce cas-là, je n’aurais pas non plus grève. Au contraire. 

Selon moi, il y a 3 endroits où les choses peuvent concrètement et rapidement changer, et donc estomper les inégalités sexistes qui persistent: à l’école, à la maison et dans les urnes.

3 endroits où les femmes, de facto, sont les plus nombreuses. Comble de l’ironie, non? 

Il y a plus d’enseignantes au primaire et au secondaire que d’hommes. Il y a plus de femmes au foyer ou à temps partiel que d’hommes. Et il y a plus de femmes que d’hommes en Suisse. 

Alors, saisissons cette chance: éduquons nos jeunes enfants comme nous aimerions être traité(e)s plus tard, sensibilisons-les le plus tôt possible à l’égalité et l’équité, apprenons-leur les droits des femmes et des hommes, formons les futurs employeurs et employeuses de demain sans distinction de sexe, parlons-leur de respect des uns et des autres, et surtout, donnons nos voix dans les urnes. 

Utilisons la situation actuelle pour renverser la tendance et arriver à l’équilibre entre tous. 

J’espère simplement que cette journée montrera à celles et ceux qui contribuent à maintenir ces inégalités, consciemment ou inconsciemment d’ailleurs, à quel point les personnes voulant changer les choses sont nombreuses, chacune à son niveau et en fonction de ses possibilités…

Belle journée!

Avoir 2 ans (et un peu plus)…

Avoir 2 ans, c’est partir en courant et rigolant quand sa maman dit : “Viens!”

@familles-nombreuses.ch

Avoir 2 ans, c’est se cacher derrière les meubles ou les plantes lorsque sa maman veut l’attraper.

Avoir 2 ans, c’est pleurer lorsqu’il veut une banane, mais pas entièrement pelée.

Avoir 2 ans, c’est escalader les tiroirs de la cuisine pour regarder ce qui cuit dans le four.

Avoir 2 ans, c’est s’énerver bruyamment lorsque sa maman ne prend pas la route sur laquelle part le camion.

Avoir 2 ans, c’est boire l’eau un peu mousseuse du bain.

Avoir 2 ans, c’est se détacher de son siège auto, de préférence sur l’autoroute quand sa maman ne peut pas s’arrêter.

Avoir 2 ans, c’est refuser d’aller dormir pour faire comme les grands, et s’endormir sur le canapé ou à vélo.

Avoir 2 ans, c’est s’énerver parce qu’il n’arrive pas à s’habiller tout seul.

Avoir 2 ans, c’est freiner en trottinette avec les mains, genoux ou autres parties corporelles.

Avoir 2 ans, c’est exercer sa créativité en dessinant sur les devoirs de sa soeur.

Avoir 2 ans, c’est courir vers le lac et s’arrêter … trop tard.

Avoir 2 ans, c’est exprimer sa colère en mordant l’objet (ou le sujet ^^) de celle-ci.

Avoir 2 ans, c’est manger seul, en partageant son repas avec le carrelage.

Avoir 2 ans, c’est dépenser de l’énergie pour apprendre, grandir, jouer.

Avoir 2 ans, c’est hurler de rire sur la balançoire.

Avoir 2 ans, c’est chanter “oh bateau, ohé ohé…”.

Avoir 2 ans, c’est tomber et se relever pour recommencer.

Avoir 2 ans, c’est faire plein de câlins à sa maman.

Avoir 2 ans, c’est être consolée dans les bras de ses parents.

Avoir 2 ans, c’est commencer à dire “je t’aime” le soir…

Juin 2019

Le mois de juin a une valeur particulière pour le site familles-nombreuses.ch, puisque c’est le mois de son anniversaire!

Cela fera 6 ans que j’ai créé ce site! Pour fêter avec moi, je vous prépare de jolis concours durant tout le mois! Restez à l’affût de votre boîte mail pour connaître les différentes nouvelles de ce mois-ci, et tenter votre chance pour gagner de super prix!

Juin 2019 est aussi synonyme d’une action spéciale chez un nouveau partenaire. Ce mois-ci, c’est Western City à Martigny qui est à l’honneur et qui vous fait, sur présentation de la carte familles-nombreuses.ch, un prix forfaitaire de 50.- dès 5 personnes payantes… (dès 3 ans). Attention, uniquement en juin!

Juin, c’est aussi le vrai début de l’autocueillette: vous trouverez plein d’endroits sur cette page-là 😉 Attention à bien appeler avant, afin d’être sûr que ce soit toujours d’actualité.

Et puis, avec le début des beaux jours, pensez aux sirops Morand en vente sur la boutique: ils sont en action 🙂 Pour les siroter sur la terrasse, rien de mieux qu’une paille en inox, histoire de ne plus utiliser de plastique …

Belle journée!

Nathalie, 20e maman formidable

Aujourd’hui, je vais vous présenter une maman formidable qui vit en France. Elle s’appelle Nathalie, a 51 ans et … 12 enfants (9 garçons et 3 filles), âgés de 6,5 ans à 30 ans. Il y a environ 2 ans entre chaque enfant.

Je la remercie chaleureusement de s’être prêtée au jeu de l’interview, et je lui souhaite, avec un peu d’avance, une belle fête des mères (c’est dimanche, en France).

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse ?
Mon mari est issu d’une famille de 4 enfants et moi j’ai un frère et une sœur.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ?
Avoir une famille nombreuse n’était pas un projet, je suis devenue maman très jeune, à 21 ans, et lorsque j’étais enceinte, je pensais à une petite famille avec 1 ou 2 enfants.

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce d’une 5e, 8e ou 12e grossesse ?
Ma maman prenait toujours très mal l’annonce d’une grossesse par peur que quelque chose se passe mal pour moi; le reste de ma famille, en particulier mon grand-père,que j’adorais, à réalisé très rapidement que j’aurais une famille nombreuse. Mon entourage n’a jamais porté de jugement.

Raconte-nous une journée type de ta semaine.

Il y a des rituels comme le pliage du linge, préparer les vêtements des petits le soir pour le lendemain matin, préparer les menus pour la semaine suivante qui sont nécessaires. Lorsque vous avez une famille nombreuse, il n’y a pas de place pour l’improvisation.

Je me lève tous les jours à 6h40, le café est prêt grâce à ma cafetière programmable car le matin chaque minute est compté. J’avale très vite un petit déjeuner, ensuite douche; là encore chacun donne son planning la veille car il y a 2 salles de bain et le temps est compté pour chacun.

7h45, je réveille mes petits qui sont en primaire, c’est-à-dire mes 3 derniers. Pour les autres: j’ai toujours habitué mes enfants à être totalement autonomes dès le collège [la 8e, pour nous Suisses 😉 ] pour le réveil. Ils doivent ranger la chambre avant de partir, et comme cette règle est établie depuis tout petits, je n’ai pas de soucis à ce niveau.

Pendant que les petits prennent la douche, je prépare le petit déjeuner, je lance mes 2 machines et je vide le lave -vaisselle.

8h30, le petit déjeuner est avalé, les enfants regardent 15mn les dessins animés avant de partir à l’école qui est à 200m de la maison. 9h, j’accompagne les petits à l’école.

Ensuite c’est le pliage du linge de la veille, cela me prend environ entre 30mn et 1 heure, je ne m’accorde aucun retard.

10h, je fais le lit des petits. En ce qui concerne les grands, chacun fait sa chambre, je passe juste pour vérifier que tout est en ordre et j’aère les chambres.

10h30: préparation du déjeuner [le dîner suisse ;-)], le midi nous sommes 6 très souvent, mes 3 derniers déjeunent à la maison ainsi que mes 2 filles qui travaillent à quelques kilomètres de la maison.

A 12h, je pars chercher les petits à l’école. Pour les petits, après le repas, c’est un moment de détente qui se traduit par des jeux ensemble jusqu’à la reprise de l’école à 13h30.

Ensuite selon les emplois du temps de mes grands, j’endosse ma casquette de taxi, car nous habitons la campagne et il n’y a que le matin et le soir des transports scolaires.

De retour à la maison vers 15 heures, je prépare le gâteau du goûter quasiment tous les jours.

@familles-nombreuses.ch et @12 enfants, mon quotidien

Ensuite je lance le sèche-linge et relance une machine. 16h30 je vais chercher les petits à l’école. Le goûter, les devoirs, ensuite mes collégiens rentrent au plus tard à 17h20, mon lycéen rentre tous les soirs vers 18h30 puis mon mari rentre vers 19h avec ma fille qui est à la Fac près de son entreprise.

A partir de 17h30 je prépare le dîner [ndlr : le souper 🙂], pour que nous puissions nous mettre à table au plus tard à 19h15.

A partir du collège les enfants à tour de rôle doivent mettre la table, et à partir du lycée toujours à tour de rôle, un grand m’aide à débarrasser la table. Ce sont les seuls choses que j’impose à mes enfants en matière d’aide à la maison.

Après le dîner, les enfants s’amusent jusqu’à 20h15, le coucher est à 20h30 maximum, chacun regagne sa chambre et même si les anés sont toujours dans les devoirs, il faut que le silence règne pour que les petits s’endorment.

20h30^, j’étends mes 2 dernières tournées de linge, une douche et enfin je couche, enfin un moment à moi, tout d’abord pour répondre sur ma page Facebook et Instagram où je partage mon quotidien. Et ensuite de la lecture qui est le meilleur remède pour me détendre d’une journée bien chargée.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ?
Le plus difficile est de pouvoir accorder autant de temps à chacun des enfants, ce n’est pas chose facile, car il y a des enfants qui ont besoin de maman pour beaucoup et d’autres qui sont beaucoup plus réservés. Il faut vraiment connaitre ses enfants.

Est-ce que tu as de l’aide ?
Chaque enfant possède sa propre chambre, je ne tolère pas le désordre donc je veille à ce que tout soit propre et rangé chaque soir. Il y a un tour de rôle pour mettre la table, et desservir. Voilà ce que je demande à mes enfants, le reste je m’en charge seule.

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 12 enfants ?
Lorsque mes enfants étaient petits, j’étais totalement épanouie dans mon rôle de maman, et puis, les enfants grandissant, je ressens un manque important de vie sociale. C’est pour cette raison que je partage mon quotidien au travers des réseaux sociaux, c’est une vie sociale virtuelle certes mais avec de belles rencontres.

Si tu avais une baguette magique…
Je ne changerais rien, dans la vie si tu as des regrets tu n’avances pas, je suis une femme chanceuse d’avoir une si belle famille.

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ?
Pour moi, la grossesse a toujours été quelque chose de magique, j’ai toujours eu le même rythme même en étant enceinte, c’était pour moi une période de plénitude totale.

Lorsque j’attendais mon 5e bébé au 8ème mois de grossesse, mon mari a eu un accident, j’étais en train de décoller du papier peint, les pompiers m’ont appelé pour me dire que mon mari avait eu un accident; il a dû être opéré d’urgence, j’étais à un mois de mon terme. Ma maman trouvait que j’avais mauvaise mine et a insisté pour que je dorme chez eux avec les enfants. En pleine nuit je perds les eaux, et je me retrouve dans le même hôpital que mon mari. Il devait être opéré à 9h, j’ai juste eu le temps de mettre ma fille au monde, mon mari était sous sédatif, les infirmières ont eu la gentillesse de l’emmener en fauteuil roulant avant son opération lui présenter sa fille.

Ce sont mes parents qui se sont occupés de mes enfants pendant ce moment un peu compliqué. Aujourd’hui nous rions de cette anecdote.

Qu’as-tu appris avec ces nombreuses maternités ?
La patience, l’écoute, l’organisation.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure « famille nombreuse » ?
Ce sujet est vraiment très personnel, je peux juste dire pour ma part c’est l’idéal familial d’avoir une famille nombreuse.

Penses-tu à un autre « petit dernier »?
J’avais 44 ans lors de ma dernière grossesse, et je n’ai jamais ressenti l’envie d’un autre enfant après mon dernier bébé.

Retrouvez Nathalie sur son compte:
Facebook
Instagram

Etre maman aujourd’hui

Dimanche, c’est la fête des mamans. Depuis 13 ans maintenant, je peux la fêter ! Je m’en souviendrai toujours : c’était la première fois que je sentais des petits coups dans mon ventre, enceinte de 4.5 mois. Depuis, je suis devenue maman 6 fois.
Des commentaires et des jugements, j’en ai eu ! Des remarques mal venues, des incompréhensions mais aussi quelques mots encourageants… Je suis attendue au tournant. Tous mes gestes, mes paroles et mes actions sont analysés, pour trouver ma faille (et il y en a beaucoup !) pour pouvoir me sortir cette fameuse phrase : « Fallait pas en faire 6 ». Alors, je me tais et j’assume.

Mais demain, c’est la fête des mamans. Dédier un jour pour fêter les mamans, c’est une bonne idée. Un jour sur les 365 de l’année où les mamans sont reconnues pour tout ce qu’elles font, ce qu’elles donnent, pour la gestion de la famille, pour leur permettre de se reposer un peu (ou pas…) C’est vrai que les autres jours de l’année, c’est normal… (voir tous les articles et BD sur la charge mentale parus ces dernières années). C’est aussi pourquoi je le publie à un autre moment 😉

Mais toutes ces mamans auraient surtout besoin de remerciements, de câlins, de petites attentions un peu plus souvent qu’un jour par an…

Alors,

A la maman qui galère avec son bébé ou son ado,
A la maman qui rigole avec ses enfants,
A la maman qui crie toute la journée après ses enfants,
A la maman qui fait le taxi tout l’après-midi,
A la maman qui passe ses soirées à repasser,
A la maman qui ne repasse plus les habits,
A la maman qui délègue le coucher à son mari,
A la maman qui assume tout toute seule,
A la maman qui prépare de bons petits plats bio,
A la maman qui se hâte de décongeler une pizza,
A la maman qui pleure le soir ou aux toilettes,
A la maman qui est comblée et heureuse,
A la maman qui se creuse la tête pour faire plein d’activités,
A la maman qui se réjouit quand l’école recommence,
A la maman qui console, à celle qui soigne, à celle qui travaille, à celle qui reste avec ses enfants, à celle qui se sert un mojito le soir quand ils sont couchés, à celle qui sort courir pour échapper à ses enfants, à celle qui planifie déjà les vacances suivantes en famille, à celle qui leur écrit un livre, à celle qui nettoie les accidents, à celle qui ne comprend rien aux devoirs de maths, à celle qui regarde ses enfants dormir, à celle qui reçoit plein de bisous, à celle qui n’y arrive plus, à celle qui porte, à celle qui utilise la poussette, à celle qui allaite, à celle qui biberonne, à celle qui est maniaque, à celle qui est bordélique, à celle qui n’a pas encore accouché, à celle qui a 5 enfants,

A toutes ces supers mamans, j’ai juste envie de dire bravo et merci,  mais surtout, faites-vous confiance. Vous seule savez ce qui est bon pour vous et votre famille. Laissez les critiques et les jugements en dehors de votre vie, profitez de vos enfants !

Belle fête à vous toutes, super mamans!
Et une pensée aussi à toutes ces femmes qui souhaitent ardemment devenir maman mais dont le parcours est semé d’embûches.