Idées de sorties pour cette fin de vacances

Bonjour et bonne année à tous!

Avec la météo prévue pour cette fin de vacances, voilà quelques idées de sorties à l’intérieur que vous pouvez faire avec vos enfants…

Il y a …

les musées,
les cinémas, avec pas mal d’affiches pour les enfants; les miens ont beaucoup aimé Coco, et aussi Ferdinand (le Père Indigne a préféré le premier…),
les piscines (thermales ou non; attention à vérifier l’âge minimal autorisé),
les centres de loisirs qui vont être pris d’assaut; n’oubliez pas que plusieurs d’entres eux (UrbaKids, Jayland Crissier, Jayland Gland, Monstrofun) sont partenaires et offrent un tarif préférentiel aux porteurs de la carte familles-nombreuses.ch,
le cirque Helvetia propose son spectacle de Noël à Moudon et à Monthey, dans un chapiteau chauffé. Les places sont à moitié prix sur présentation de la carte familles-nombreuses.ch
Une partie de bowling à Gland? Tarif spécial familles-nombreuses.ch sur présentation de la carte.
(toutes les conditions sont sur la page des partenaires/offres spéciales)

Si la météo s’améliore en cette fin de semaine, je vous conseille d’aller à Evian (en bateau ou en voiture) voir le Fabuleux village des Flottins (fin le 7 janvier) Nos enfants adorent, c’est dehors et gratuit! Il y a des jeux, des contes, des sculptures dans lesquelles se cacher, etc… Mais il fait vite froid car pas de soleil…

J’espère que cette petite sélection vous donnera des idées!

Bonne fin de vacances, et courage, c’est bientôt la reprise 😉

Bonne année 2018!

A vous toutes et tous, ainsi qu’à vos familles, je vous adresse mes meilleurs voeux pour 2018!

Que cette nouvelle année vous amène ce que vous souhaitez, mais que vous gardiez la santé, surtout 🙂

Au plaisir de vous retrouver tout bientôt avec les mamans formidables, des nouveaux partenariats et plein de nouveautés!
Profitez bien des vacances 😉

 

Marlène, 7e maman formidable!

En ce mois de décembre, je voulais vous présenter Marlène, une maman entrepreneur et formidable! Agée de 43 ans et maman de 3 enfants entre 12 et 9.5 ans, elle a créé une marque de vêtements éco friendly, dessinée en Suisse et fabriquée au Portugal. Pour en savoir plus, les liens sont en fin de témoignage.

Et ça tombe bien, on est désormais partenaire 🙂

En attendant, voici son témoignage.

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse ?

Mes parents ont eu 3 enfants, comme moi, et dans le même ordre… 2 filles puis 1 garçon. Chez mon mari, ils sont deux avec 7 ans d’écart.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ?

Pas du tout, c’était plutôt au départ le désir de mon mari. Moi, 2 enfants je trouvais ça plus « pratique ». J’avais vécu « être serré comme une sardine» en voiture à 3 à l’arrière, les vacances au camping parce que les hôtels à 5, il fallait deux chambres… trop cher pour mes parents, bref…la vie à 4 me paraissait plus facile avant d’avoir eu ma première fille.

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce de ta 3e grossesse ?

A la troisième grossesse (l’aînée avait à peine 3 ans et la deuxième, pas encore 2 ans), une partie de la famille a trouvé ça super… mais d’autres ont eu des réactions moins enjouées, dirons-nous. Me disant de suite : « Eh bien, tu vas arrêter de travailler, j’espère. On ne peut pas élever 3 enfants en travaillant ». Ce que je n’ai pas fait. J’ai continué à travaillé à 80%. J’avais fait l’expérience d’un break de 6 mois à l’arrivée de notre deuxième mais au bout de ces 6 mois, j’étais ravie de reprendre le travail. Je manquais clairement de vie sociale. Mon mari était très souvent absent pour le travail, ma famille loin… parfois je ne parlais qu’à mes filles pendant 3 ou 4 jours…mais aussi au lave-linge et à la poubelle de couches.. 😉 ! Au secours !

Raconte-nous une journée type de ta semaine.

Maintenant les enfants ont 13, bientôt 12 et 9 ½ ans. Le matin : Réveil à 06h30. Je réveille les filles, me prépare et prépare leurs lunch-box pour le midi. Elles partent à l’école. Je réveille le petit frère, petit déjeuner avec lui, puis il part à l’école.

Je suis designer textile et fondatrice de la marque de vêtements pour bébé et enfant BAJIBOM, j’ai la chance de travailler à la maison alors dès 08h20, je suis à fond sur tous les fronts : logistique, réseau sociaux, site internet, préparation des événements de la marque, compta, etc… Le midi, notre fils rentre déjeuner. Un moment précieux que nous partageons seulement tous les deux. Il me raconte sa matinée, on discute. L’après-midi est comme un expresso, court et intense. 01h30 pour avancer sur mon travail .. après c’est fini. Retour de l’école, devoirs, activités de l’un ou de l’autre, lessive entre deux « voc » d’allemand ou « exo » de grammaire, préparation du souper et à 21h30, quand tout le monde dort, je me remets au travail jusqu’à ce que mes yeux papillonnent, souvent assez vite car la journée fut longue et intense, parfois je résiste car j’ai trop de travail en retard.

 

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ?

J’en mettrai 2 sur le podium.

  • La charge mentale… Ne rien oublier : les activités, le dentiste, les courses, le crayon pour la numéro 1 ou les chips pour le pique-nique du numéro 3, le pantalon d’équitation qui doit être propre pour le lendemain…etc…
  • L’absence de mon époux qui travaille à Paris la semaine. C’est un papa et un mari extraordinaire quand il est présent, alors évidemment quand il est absent… c’est plus difficile pour toute la famille.

Est-ce que tu as de l’aide ?

J’ai de l’aide pour le repassage et le ménage (4 heures par semaine). Ce n’est pas un luxe, je préfère me priver de loisir que m’en passer.

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 3 enfants ?

La maison qui reste rangée, les sorties au pied levé pour un ciné ou un resto avec mon mari.

Si tu avais une baguette magique…

Je ne m’en servirais pas pour notre famille, nous ne manquons de rien, nous sommes tous en forme et c’est l’essentiel. Je n’arrive pas à choisir tant il y aurait de chose à faire … amener la paix partout, exterminer les maladies graves surtout chez les enfants…

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ?

Il y en a tant eu…mais je vais vous raconter une anecdote. La sage-femme qui m’a accouché de notre fille aînée, s’appelle Aurélie. C’est la sage-femme idéale, à l’écoute, douce mais active, qui prend le temps de vous détendre, bref, une perle.  13 mois plus tard, quelques jours avant l’accouchement de notre deuxième fille, je la croise dans un couloir après ma visite mensuelle. Je lui dis que j’espère qu’elle sera de garde le jour où bébé numéro 2 se décidera à arriver. Elle me donne brièvement, à l’oral son planning des jours à venir… qui s’imprime immédiatement dans ma tête. A la date prévue de l’accouchement (jour J, je suis une femme ponctuelle) vers 14h, les contractions démarrent … vers 16h, c’est plus régulier et rapproché.. nous partons pour la maternité, sans stress… on avait de l’expérience.. J ! Dans un petit coin de ma tête, j’essayais de me souvenir si ma sage-femme « préférée » serait là mais je n’étais pas sûre. A peine arrivée à la maternité, on m’installe dans une salle et on me « monitore » pour voir où en sont les contractions, elles sont là, bien présentes et régulières mais pas très douloureuses… je surveille si je vois Aurélie parmi les blouses roses qui passent dans le couloir… Une sage-femme entre, on voit les contractions se dessiner sur la feuille et je n’y tiens plus, je lui demande si Aurélie est là. Elle me répond qu’elle commence son service à 21h00 ce soir. Et là…, plus une seule contraction. La sage-femme, pas du tout étonnée après 20 minutes ou plus rien ne se passe… me dit : « Rentrez donc chez vous, mais je ne range pas votre dossier, je le pose sur le bureau, on va vous revoir bientôt »… Nous rentrons, mon mari est un peu déçu d’avoir passé un long moment à la maternité pour finalement rentrer à la maison mais bon, une fausse alerte, ça arrive. Sauf qu’à 22h00, les contractions sont revenues, plus fortes et aussi régulières. Quand nous sommes arrivés à la maternité, nous sonnons, une sage-femme vient vers nous… je me présente et elle me dit : « Nous vous attendions, on nous a dit pour cet après-midi, nous allons vous installer et Aurélie va s’occuper de vous… ». Et ce fut un accouchement absolument magnifique… de la musique douce, de la douceur, une péridurale réussie et à 2h00 du matin, une petite fille paisiblement lovée dans mes bras regardait son papa déjà sous le charme de sa princesse. Je n’oublierai jamais cette nuit là.

Qu’as-tu appris avec ces nombreuses maternités ?

Que l’amour ne se partage pas, il se multiplie. A chaque naissance, mon cœur s’est agrandi.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure « famille nombreuse » ?

Il me semble que le mari doit être moteur aussi et être prêt à être aussi investi que la maman dans la gestion quotidienne des enfants. Mon mari n’a jamais rechigner à changer une couche, il se levait même la nuit pour m’apporter le bébé à allaiter, le changeait et le recouchait pour que je puisse me rendormir vite…ce soutien est si précieux… et après toutes ses années, rien ne change,.. il est toujours aussi investi et pas seulement pour les choses agréables..

Penses-tu à un autre « petit dernier » ?

Nous avons trouvé notre équilibre à 5 et nous avons maintenant 43 et 48 ans. Nous sommes passés à autre chose. Nous pouvons voyager, aller au ciné, skier avec nos enfants, c’est ce que nous avions imaginé avant de les avoir, nos vœux se réalisent. Nous sommes des parents comblés.

Quelque chose d’autre à ajouter ?

J’ai beaucoup parlé de moi, je n’en ai pas l’habitude, J’aimerai juste dire que même si ce n’est pas simple tous les jours, j’adore notre vie à 5 et je souhaite à chaque famille de trouver son équilibre que ce soit à 3, 4, 5, 6, 7 ou plus encore, … C’est la solidité du couple et la communication qui créent l’harmonie familiale. Cela fait partie des valeurs que m’ont transmis mes parents et je les en remercie.

 

Pour suivre Bajibom:

Facebook
Instagram :

Et… ça tombe bien, familles-nombreuses.ch et Bajibom sont partenaires 🙂 15% de réduction sur le site (hors soldes et promotions)!

Noël sans jouet mais féerique…

Pas envie d’un Noël trop commercial?

Personnellement, j’adore Noël: faire le sapin, les décorations, cuisiner les biscuits avec les enfants, se faire tout beaux pour un bon repas de familles, les poésies récitées avec les yeux qui brillent devant le sapin…

Par contre, je dois avouer que 2 choses me chiffonnent: le fait de couper des milliers de sapins juste pour 2 semaines alors qu’il existe d’autres alternatives (louer un sapin, en prendre un synthétique qui vous restera plusieurs années (le mien a 20 ans, toutes ses branches et toujours verdoyant) ou en créer un symbolique) et la deuxième chose, cette course effrénée aux cadeaux, avec tout le marketing commercial qui en découle (et commence légèrement (bon ok… gravement) à me gonfler).

En plus de ça, j’en ai marre de ces jouets qui traînent et deviennent vite obsolètes, chinois pour la plupart et certains très bruyants 😉

Et ça commence déjà fin novembre, avec ce “Black Friday” où l’on fait croire que ceux qui n’achètent pas ce jour-là sont stupides car ils ne feront pas d’économies… Pour plein de raisons que je ne veux pas forcément expliquer ici, je n’y participerai jamais.

Et ensuite, il y a le calendrier de l’Avent… où les enfants reçoivent déjà 24 petits cadeaux… Quand on a 6 enfants, ça en fait un sacré paquet d’idées (et d’achats futiles) à faire… pas envie donc. Il existe, comme dans notre enfance, les vrais calendriers avec une image à découvrir le 24… J’ai envie de leur proposer l’idée suivante, le calendrier de l’Avent inversé: mettre chaque jour un petit quelque chose dans une boîte, et offrir cette boîte à Noël à une association (futures mamans, 2x Noël ou autres, les cartons du coeur, …) ou à des gens dans le besoin. Les enfants apprennent ainsi aussi à donner, et pas qu’à recevoir…

 

Quelques idées de cadeaux

Alors, si tout de même, vous voulez offrir quelques choses à vos enfants, petits-enfants, neveux, … Si cette démarche vous plaît, voici quelques idées de cadeaux qui pourraient convenir… utiles et peu encombrants, faisant peu de déchets, faciles à ranger (!) et originaux…

1. Offrir une participation ou la totalité des des cours annuels: des activités manuelles, de sport, de musique… c’est une bonne façon d’encourager les enfants dans leurs intérêts.

2. Des abonnements : pour des centres de loisirs, des zoos, des musées, des cinémas, des piscines ou alors, pour des journaux / revues pour enfants.

3. Un billet pour un événement : un spectacle, un concert ou un événement sportif…

4. Passer une journée avec un enfant : planifier une journée avec un seul enfant et faire des activités que vous ne faites pas d’habitude: accrobranche, bowling, mini-golf, équitation, journée de ski etc. avec restaurant ou autre! Tout ce que vous ne pouvez pas faire avec 3-4 enfants ou que vous ne faites pas d’habitude!

5. Les coupons: offrir à ses enfants une enveloppe avec plein de coupons qu’ils peuvent utiliser à tout moment: « je vais faire une corvée sans poser de questions », « une soirée cinéma avec popcorn, tu choisis le film! », « une partie de foot / basket / badminton / scrabble… », « lis un livre avec moi », « permission de rester debout 1h de plus », Laissez libre cours à votre imagination!

6. Un calendrier: certains enfants n’aiment pas trop la spontanéité. Vous pouvez leur proposer un calendrier avec des photos, où ils (ou vous) peuvent écrire leurs activités, l’anniversaire de leurs copains, leurs vacances, leurs rendez-vous et prévoir des journées « spontanées » ou « surprise », qu’ils puissent apprendre à gérer les imprévus 🙂

7. Les objets technologiques sont très tendances, mais parfois fragiles et entraînent vite une certaine “dépendance”. Cependant, en établissant des règles claires dès le départ, les tablettes ou autres peuvent devenir un soutien intéressant! A suivre les indications des âges pour leur utilisation…

Restent les intemporels:

8. Les livres sur tous les sujets, pour tous les âges… (ou une bibliothèque pour les ranger!!) ou un CD…

9. Les costumes / les vêtements / pyjamas (pour un sport ou pour une fois, avec l’effigie d’un super-héros ou de leur marque préférée). Quand on a plusieurs enfants, les habits se passent facilement. Parfois, c’est sympa aussi quand le 5e reçoit un pyjama rien que pour lui 😉

10. Matériels de bricolage / créations: jolies boîtes de crayons couleurs, peinture, tricot, …

11. Un gros cadeau commun: un vélo, une trottinette, un instrument de musique, un bijou, un voyage, matériel de sport, un animal (bon, c’est après une grosse discussion familiale et aux enfants responsables) …

 

Si malgré tout, vous souhaitez offrir des “jouets” ou jeux, il reste des idées:

12. Des jeux et des casse-têtes: jeux de mémoire, de société, de stratégies, il en existe des centaines… parmi lesquels figurent les indémodables « Monopoly », « Scrabble » ou autres jeux de l’oie… La gamme « Smart games » permet de développer des stratégies, et la marque Haba convient déjà aux tout-petits dès 2 ans…

 

Si vous entrez dans cette logique de consommation responsable ou juste, il faut aussi montrer l’exemple, et leur dire que les cadeaux faits maison et personnalisés valent beaucoup plus que les cadeaux que l’on trouve par centaine.

13. Offrir un bon pour un repas. Aller chez un parrain, une tata, une future maman pour préparer un repas pour la famille est un cadeau bien apprécié, surtout que les enfants adorent participer à la confection d’un repas… Ce qui me fait penser directement à l’idée suivante…

14. Offrir des bocaux SOS: sos cookies, sos risotto, sos tarte de linz… Bref, il existe plein de variantes sur internet avec de délicieuses recettes. Comme je le disais, les enfants adorent cuisiner, et là, ils auront tous les ingrédients et pourraient cuisiner pour leur famille ou leurs amis. Ils peuvent aussi participer à la confection de ces bocaux pour les offrir à quelqu’un de leur choix.

15. Vous pouvez aussi vous offrir la carte familles-nombreuses 😉 à une famille de 3 enfants ou plus.

16. J’ai récemment reçu ces petits billets donnés par ma fille. Honnêtement, ça m’a fait tellement plaisir que j’ai envie de lui faire la même chose, mais à un moment où elle ne s’y attend pas 🙂 Vous pouvez préparer des petits billets comme ceux-là pour les offrir aux grands-parents, tonton, parrain, cousin, etc…

17. Offrir un kid-sitting ou baby-sitting: vous organisez une journée chez vous où vous gardez les enfants de votre soeur, cousin, … afin de permettre à ceux-ci de passer une journée ou une soirée en amoureux, par exemple  🙂

J’espère que ces idées vous plairont… et si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à partager 🙂
Bonnes Fêtes!!

Happyboxday, nouveau partenaire de familles-nombreuses.ch!

Nouveau partenaire et concours réservé aux membres familles-nombreuses.ch !

Happyboxday est un concept sympa, permettant aux parents de gagner du temps lors de la préparation des fêtes d’anniversaire de leurs enfants (ce qui n’est jamais une mauvaise affaire lorsqu’on a une famille nombreuse 😉 ). En effet, vous recevrez en kit tout le matériel nécessaire à l’organisation de la fête, avec différents thèmes. De même, les kits sont accompagnés d’une liste de jeux ainsi que d’une check-list pour faciliter l’organisation de la journée.

Sur le site happyboxday.com, vous trouverez également des idées de bricolages ainsi que des recettes pour le goûter d’anniversaire.

Les membres de familles-nombreuses.ch, ayant une carte familles-nombreuses.ch, bénéficient d’un rabais de 10% sur tout le site happyboxday.com! Pour en bénéficier, il suffit d’écrire un mail à info(at)familles-nombreuses.ch, avec votre pseudo ou la photo de votre carte familles-nombreuses.ch, et je vous donnerai le code à insérer lors de la commande online.

Afin de fêter ce partenariat, un concours est prévu pour tous les membres familles-nombreuses.ch. Il suffit de remplir le formulaire ci-dessous et je ferai le tirage au sort le 1er décembre 2017 en fin de journée.

Je participe au concours afin de gagner ces magnifiques ballons!

concours clos!

Théâtre de marionnettes de Lausanne partenaire

Comme je vous le disais en fin de semaine passée, je vais vous annoncer plusieurs partenariats.

 

Si vos enfants sont friands des spectacles de marionnettes, alors le partenariat de familles-nombreuses.ch avec le théâtre de marionnettes de Lausanne va vous plaire!

Le Théâtre de marionnettes de Lausanne (TmL) propose déjà des spectacles au prix de 10.- par personne si vous prenez un abonnement (paiement en cash au guichet; 90.-). Les billets sont transmissibles car ils ne sont pas nominatifs. Cet abonnement peut également être utilisé en une seule fois en prenant les 9 entrées le même jour (pour les familles très nombreuses 😉 ) ou en plusieurs fois.

Si vous arrivez un peu en avance ou si vous désirez vous attarder un petit peu à la sortie du spectacle, vos enfants auront un sirop offert sur présentation de votre carte familles-nombreuses.ch 🙂

Attention de bien respecter les limites d’âge minimal des spectacles. Cependant, les grands enfants aiment ces spectacles… Notre fille de 11 ans est fan et adore toujours autant les marionnettes 🙂 Pensez à réserver vos places 😉

Le spectacle de fin novembre:

Cette compagnie belge aborde le thème de la peur dans tous ces états.
Vous risquez donc de frissonner de frayeur… et de plaisir aussi. Le plaisir d’avoir la trouille.

Alors, attention, n’emmenez pas de petit-e-s de moins 5 ans, car Mamie Ronce, l’horrible mémé du spectacle déteste les enfants et son ombre risque de peupler leurs cauchemars pendant longtemps encore. Quant aux grand-e-s de tout âge, vous aurez peut-être la chair de poule pendant 50 minutes.

Que faire quand on s’appelle Léopold, qu’on a 6 ans et qu’on est en vacances chez une grand-mère qui nous fout vraiment les chocottes? Comment réagir face aux airs menaçants de Moquette, le basset de la vieille? Faut-il rester ou prendre ses jambes à son cou?

Venez le découvrir à l’Aula des Bergières le samedi 25 novembre à 17h, le dimanche 26 novembre à 11h et 15h et le mercredi 29 novembre à 15h.

Et au-delà de l’histoire, vous découvrirez le monde fascinant du théâtre d’ombres.
Vous aurez la chance d’observer le processus de création qui prend forme sous vos yeux.
En effet, les manipulations des ombres sur les plans vitrés des rétroprojecteurs ainsi que la création sonore du spectacle, se font entièrement à vue. Vous assisterez ainsi à l’histoire et aux coulisses de ce théâtre d’ombre. Du deux en un !