Avoir 2 ans, c’est partir en courant et rigolant quand sa maman dit : “Viens!”

@familles-nombreuses.ch

Avoir 2 ans, c’est se cacher derrière les meubles ou les plantes lorsque sa maman veut l’attraper.

Avoir 2 ans, c’est pleurer lorsqu’il veut une banane, mais pas entièrement pelée.

Avoir 2 ans, c’est escalader les tiroirs de la cuisine pour regarder ce qui cuit dans le four.

Avoir 2 ans, c’est s’énerver bruyamment lorsque sa maman ne prend pas la route sur laquelle part le camion.

Avoir 2 ans, c’est boire l’eau un peu mousseuse du bain.

Avoir 2 ans, c’est se détacher de son siège auto, de préférence sur l’autoroute quand sa maman ne peut pas s’arrêter.

Avoir 2 ans, c’est refuser d’aller dormir pour faire comme les grands, et s’endormir sur le canapé ou à vélo.

Avoir 2 ans, c’est s’énerver parce qu’il n’arrive pas à s’habiller tout seul.

Avoir 2 ans, c’est freiner en trottinette avec les mains, genoux ou autres parties corporelles.

Avoir 2 ans, c’est exercer sa créativité en dessinant sur les devoirs de sa soeur.

Avoir 2 ans, c’est courir vers le lac et s’arrêter … trop tard.

Avoir 2 ans, c’est exprimer sa colère en mordant l’objet (ou le sujet ^^) de celle-ci.

Avoir 2 ans, c’est manger seul, en partageant son repas avec le carrelage.

Avoir 2 ans, c’est dépenser de l’énergie pour apprendre, grandir, jouer.

Avoir 2 ans, c’est hurler de rire sur la balançoire.

Avoir 2 ans, c’est chanter “oh bateau, ohé ohé…”.

Avoir 2 ans, c’est tomber et se relever pour recommencer.

Avoir 2 ans, c’est faire plein de câlins à sa maman.

Avoir 2 ans, c’est être consolée dans les bras de ses parents.

Avoir 2 ans, c’est commencer à dire “je t’aime” le soir…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.