Bonjour!

En ce mois de juillet, je vais vous présenter ma seconde Maman Formidable: Anaëlle, maman d’une fillette de 3 ans et d’un petit garçon et petite fille de 8 mois. Une entrée finalement assez récente dans le monde des familles nombreuses 😉 Merci à elle pour la sincérité de son témoignage.

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse ?  Mon mari n’a qu’un frère, mais j’ai moi-même 1 frère et 2 sœurs.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ?J’ai toujours voulu au moins 3 enfants car je m’entends super bien avec mes frères et sœurs et je trouve vraiment sympa de pouvoir reproduire ce schéma.

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce d’une 3e, 4e ou 5e  (ou plus) grossesse ? Je n’ai “que” 3 enfants et je n’ai eu que 2 grossesses donc pas de grosses surprises pour mon entourage, si ce n’est l’arrivée des jumeaux. On m’a souhaité beaucoup de courage et ma maman m’a même avoué qu’elle aurait adoré avoir des jumeaux.

Raconte-nous une journée type de ta semaine.

Journée avec travail : Réveil vers 7h, je me prépare pendant que j’ai encore un peu de calme. Je prépare le biberon des jumeaux et vais les réveiller pour le leur donner. Pendant ce temps, mon mari s’occupe de la grande de 3 ans. Je change et habille les petits puis amène les 3 enfants à la crèche et file au travail. Entre midi et deux, j’ai 1h de calme pour manger avant de repartir travailler. Je finis le travail vers 17h30 et vais récupérer la grande à la crèche puis les jumeaux. Nous rentrons à la maison vers 18h et je joue 30min avec eux. Je commence ensuite la préparation du repas lorsque mon mari rentre. Nous mangeons tous autour de la table mais c’est en général à ce moment que les jumeaux sont fatigués ou ont faim et c’est assez dur de pouvoir manger tranquillement. Nous en avons souvent un sur les genoux ou courons à droite ou à gauche pour trouver un jeu qui puisse les calmer. Après le repas, on donne le bain aux enfants (pas tous les jours aux jumeaux) puis leur donnons leur biberon et les couchons. Le coucher de la grande se passe toujours bien mais pour les jumeaux c’est encore un peu aléatoire. Une fois couché, on range l’appartement, la cuisine, faisons la vaisselle et préparons les affaires pour le lendemain. On se pose 30 minutes sur le canapé puis allons nous coucher vers 22h. En général, il y a encore un réveil la nuit pour donner un biberon aux jumeaux.

Anaëlle et ses 3 trésors.
@familles-nombreuses.ch

Journée sans travail : Réveil à la même heure mais je peux profiter de changer et habiller tout le monde tranquillement car les enfants sont très calmes le matin. Je donne le petit déjeuner à la grande et le biberon aux jumeaux. Je fais des lessives et nous jouons un petit moment à la maison. Et si le temps le permet, nous allons nous balader au parc. J’en profite pour faire quelques courses pour le repas de midi. Les jumeaux font souvent une sieste en fin de matinée dans la poussette si je ne suis pas à la maison. Nous rentrons pour que je prépare le repas. Je donne les purées aux jumeaux puis leur biberon. La grande va encore à la sieste et je range la cuisine, fais la vaisselle et je peux enfin consacrer un peu de temps aux jumeaux. Puis ils refont une sieste (en général quand la grande se réveille bien sûr). L’après-midi, j’ai très souvent des rendez-vous chez la physio pour les jumeaux et je pose en général la grande chez ma belle-mère. Je vais la rechercher puis rentre à la maison et la soirée continue comme lorsque je travaille.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ? Ce qui est difficile dans la gestion d’une famille nombreuse, c’est de pouvoir consacrer du temps à tout le monde et s’occuper un peu de sa maison en même temps. De plus, avoir du temps pour soi est devenu impossible. Et faire garder un ou deux enfants c’est faisable mais 3, c’est beaucoup plus compliqué…

 

Est-ce que tu as de l’aide ? J’ai pris une femme de ménage qui vient 2h30 toutes les 2 semaines, donc elle fait le gros et je fais le reste le week-end. Sinon, mes parents et beaux-parents sont en général d’accord de nous garder les enfants de temps en temps le week-end.

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 3 enfants ? Pour l’instant, c’est de pouvoir décider de faire des choses à l’improviste comme un resto le soir. Il faut tout planifier à l’avance maintenant.

Si tu avais une baguette magique, tu changerais quoi dans ta vie aujourd’hui ? Avec une baguette magique, je ferais grandir un peu les jumeaux pour qu’ils soient un peu plus indépendants.

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ? Mes deux grossesses ont été très différentes et les accouchements également.

Ma première grossesse s’est super bien passée à part quelques douleurs au dos entre le 6ème et le 7ème mois. Rien à signaler d’autre, très peu de nausées, un peu de fatigue mais rien de méchant. Et l’accouchement était merveilleux. J’ai commencé à ressentir de mini contractions pas du tout douloureuses le jour du terme dans la matinée. Puis progressivement un peu plus durant la journée mais toujours pas de quoi s’alarmer. Le soir, lorsque mon mari est rentré du travail, je lui ai dit que les contractions commençaient à me faire un peu mal et étaient de plus en plus rapprochées. J’ai appelé la maternité qui m’a dit d’y aller. Je suis arrivée à l’hôpital vers 19h et après osculation, j’étais déjà dilatée à 3cm. J’ai voulu retarder la péridurale mais le travail avançant très vite, les contractions devenaient vraiment insupportables et ils me l’ont faite vers 21h30. Ils ont mis une toute petite dose car je voulais pouvoir ressentir le bébé lors des poussées. 1h plus tard, la péridurale ne faisait presque plus effet et il était déjà temps de se mettre au travail. Ma puce est arrivée à 22h46, soit 3h45 après mon arrivée à l’hôpital.
Ma 2ème grossesse était beaucoup plus difficile (c’était une grossesse gémellaire). Beaucoup de nausées et une très grande fatigue durant les 3 premiers mois. Ensuite, beaucoup de douleurs au dos et un ventre qui grandissait à vue d’œil. Donc la nuit, c’était très compliqué de trouver une bonne position. Après 36 semaines, on a dû me faire une césarienne d’urgence car bb2 ne grandissait plus. Elle se passe très bien, je suis impressionnée par la rapidité. Ils emmènent directement mes bébés en soin sans que je puisse les voir. En salle de réveil, le temps me paraît interminable et je n’ai aucune nouvelles de mes enfants. Je remonte dans ma chambre en début d’après-midi et on vient m’expliquer que mes bébés ont du mal à stabiliser leur taux de sucre dans le sang et qu’ils ont besoin de soins supplémentaires. Mon fils va mieux et je peux enfin le voir dans l’après-midi mais il doit rester dans sa couveuse car il peine à se réchauffer. Pour ma fille, c’est plus compliqué, ils ont dû lui mettre une sonde par le nombril pour l’alimenter car elle n’arrivait pas à manger seule et il est impossible de la prendre dans les bras tant qu’elle a cette sonde. J’ai pu la voir le lendemain mais je ne l’ai prise dans les bras que 2 jours plus tard. Elle est ensuite restée en pédiatrie 2 semaines afin qu’elle puisse apprendre à se nourrir seule.

Qu’as-tu appris avec ces « nombreuses » maternités ?  J’ai appris que chaque enfant est différent et qu’on ne peut pas agir de la même manière avec chacun. Ils ont tous besoin d’une attention différente.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure « famille nombreuse » ? Les enfants c’est beaucoup de soucis, de peur mais tellement d’amour, de joie, de vie. J’ai la chance d’avoir 3 beaux enfants en bonne santé et je ne changerais ça pour rien au monde. Certes, il faut un peu s’oublier quelque temps dans les débuts mais voir le sourire sur le visage de votre enfant, c’est le plus beau cadeau qu’on puisse recevoir.

Penses-tu à un petit “dernier” ? Je ne pense pas que j’aurai d’autres enfants (j’ai déjà eu du mal à avoir les miens, un parcours heureusement gagnant avec plusieurs FIV).

Quelque chose d’autre à ajouter pour conclure?  Je dirais que l’aventure de la famille nombreuse (même si je n’ai “que” 3 enfants) n’est pas un long fleuve tranquille mais au moins, il y a de la vie à la maison et si c’était à refaire, je recommencerais tout de suite!!!

 

 

Laisser un commentaire