Voilà, le témoignage de la première Maman formidable d’une famille nombreuse. Céline, maman de 5 enfants de 18, 16, 13, 6 et 2 ans. Merci à elle!

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse ? Chez mon mari ils étaient 2 enfants, et chez moi nous avons grandi à deux enfants aussi, même si j’ai encore 3 demi-frères et sœurs qui n’ont pas vraiment vécu avec nous.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ? Complètement ! Je me vois encore aligner mes poupées (une dizaine) avec chacune son assiette, et leur servir à manger….

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce d’une 4e ou 5e grossesse ? J’ai eu toutes sortes de réactions, de l’incompréhension à l’enthousiasme. Ce qui est sûr, c’est que ça n’a laissé personne indifférent ! On paraît vite bizarres dès que l’on a davantage que 2 enfants. J’ai eu le soutien inconditionnel de mes parents, et c’est déjà énorme. Pour le reste, j’ai essayé de ne pas y prêter attention, même si ce n’est pas toujours facile.

Raconte-nous une journée type de ta semaine : Tout d’abord, je travaille le lundi entièrement, le mardi matin, ainsi que le mercredi après-midi. Pour la garde, j’ai la chance d’avoir mes parents le lundi, une voisine le mardi matin, et mon mari le mercredi après-midi. Les trois premiers jours de la semaine sont donc plutôt orientés boulot, le jeudi je suis maman de jour (je garde la fille de la voisine qui s’occupe de mon plus jeune fils le mardi), et le vendredi est mon jour de « libre ».

Le matin, en général, c’est mon mari qui se lève vers 6h et prépare le petit déjeuner pour les aînés, qui partent tôt. Ensuite, je m’occupe des plus jeunes. J’amène mon 4ème à l’école, puis je rentre et je fais déjeuner le petit dernier. Je m’occupe des tâches ménagères : lessive, courses, rangements, nettoyages…. Si c’est une matinée où je travaille, mes parents ou une voisine prennent en charge les plus jeunes. Je prépare d’avance les ingrédients du menu voire le menu en entier (four pré-programmé par exemple). Après le repas (généralement, les deux plus grands ne rentrent pas), ma fille repart à l’école, je mets le plus petit à la sieste, et en général c’est un moment calme pendant lequel son frère regarde la TV ou joue tranquillement. Je m’occupe alors de tâches administratives : courrier, mails, téléphones, planification des tâches… Ensuite, viennent les retours de l’école, le goûter, les éventuels devoirs, la place de jeux… et la préparation du souper. Nous mangeons chaud deux fois par jour car, mes grands ne rentrant plus à midi, cela nous permet de vraiment nous retrouver tous ensemble. Puis c’est le moment de la douche pour les plus jeunes, et du coucher. Mon plus jeune se couche souvent entre 21h et 22h. Ensuite, je prépare le lendemain, je vide le sèche-linge, je range, je règle de la paperasse… quelquefois c’est le moment où les aînés apportent des questions précises à discuter. Cela peut aller d’une question de facture à payer, de devoirs d’allemand ou d’anglais qu’ils sont en train de finir, bref c’est assez varié. Nous nous couchons plutôt tard, vers 23h-minuit.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ? Le temps pour moi est très rare. Il faut être prêt à travailler beaucoup, même à la maison. Le volume de linge, de courses et de paperasse est conséquent.

Est-ce que tu as de l’aide ? Je n’ai actuellement plus aucune aide, ni femme de ménage, ni jeune fille… mon mari me seconde dans la mesure du possible. Il s’occupe des factures, des déchets, de la gestion de la voiture, des réparations dans la maison, de l’entretien du gazon, m’aide aussi à débarrasser la table et faire la vaisselle. Mes grands ont des tâches à effectuer : mettre et débarrasser la table, nettoyer une salle de bain, leur chambre…

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 4, 5 enfants ? Étonnamment, peu de choses. Je me satisfais de ce que j’ai, je me trouve gâtée ! Parfois je souhaiterais être une journée toute seule à la maison et organiser mon temps sans contrainte familiale, mais cela arrive peut-être une fois l’an ?!

Si tu avais une baguette magique…. J’arrêterais le temps, pour pouvoir profiter des beaux moments avec mes enfants…. Les années passent si vite !

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ? Oui, en particulier mes deux derniers accouchements qui ont eu lieu à domicile, avec ma sage-femme. Avoir les plus grands là avec moi, dès que le bébé était prêt…. Les souvenirs de ces moments qui sont toujours là, dans la maison où nous vivons… c’était très émouvant et fort.

Qu’as-tu appris avec ces nombreuses maternités ? J’ai appris à être bien organisée tout en étant flexible, à mettre des priorités, à régler les choses le plus vite possible pour éviter d’être dépassée.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure ? Lancez-vous sans crainte, vous trouverez les solutions au fur et à mesure, écoutez-vous plutôt que les autres….

Penses-tu à un petit dernier ? L’envie d’un autre enfant revient toujours… mais j’ai 43 ans, ma vie est bien remplie et je me sens déjà comblée, je me raisonne donc plutôt !

Quelque chose d’autre à ajouter? J’ajoute que mes enfants, autant les petits que les grands, sont les plus beaux cadeaux que la vie m’a offerts. La vie avec eux est passionnante, stimulante et pleine de défis. Je recommencerais si c’était à refaire ! 

 

Laisser un commentaire