💜
.
Aujourd’hui, ça aurait pu être une journée parfaite…
.
💜
.
Oui mais voilà, il a suffi d’un tout petit changement d’habitude pour que tout parte en cacahuète (pour rester polie).
.
💜
.
Je n’avais plus de lait; j’ai décidé de passer rapidement au supermarché pour en acheter, de me garer dans le souterrain et d’aller récupérer les enfants à l’école située à côté.
.
💜
.
J’en récupère 2, mon 6e de 3 ans toujours assez libre, mais je le surveille d’un œil. Je discute 2 min avec une maman pour lui avouer ma honte d’avoir une 3e fois zappé un entretien individuel avec une maîtresse…
.
💜
.
Punk3 n’est pas là, tant pis, il est assez grand pour rentrer tout seul. On repart en direction du parking, punk6 court devant, je le vois du coin de l’œil avant l’angle du bâtiment. Je tourne la tête pour écouter punk5 me raconter son dessin, je relève la tête et plus de punk6.
.
💜
.
Je ne me démonte pas, je l’appelle tjs en regardant au loin. Un petit voisin me dit qu’il l’a vu se dirigeant vers le parking… À ce moment là, punk3 sort enfin de sa classe, juste devant moi. Je lui hurle de courir pour choper son petit frère. Mais Punk6 est introuvable.
.
💜
.
On l’appelle, on hurle, on va au garage souterrain, je regarde sur la route. Je ne vois le t-shirt vert de mon 3 ans nulle part. Tout tourne dans ma tête. J’essaye de garder les idées claires. Je mets les enfants en sécurité dans la voiture, j’en envoie un à pied (punk6 connaît la route, il est p-ê rentré tout seul ?), je retourne à l’école, je hurle son nom mais pas de réponse.
.
💜
.
Je décide d’aller voir à la maison et de ramener les autres en lieu sûr. Je pleure, j’ai peur, mais je pense savoir où aller le chercher. A ce moment-là, mon téléphone sonne. Quand je découvre le nom d’une voisine, je réponds en pleurs : “tu es avec O.?”. Elle me répond que oui. Je repars, je le retrouve, sain et sauf…
.
💜
.
10 minutes. Il aurait pu se passer tellement de choses. Il voulait juste retourner jouer avec l’ascenseur du magasin… Là où j’avais décidé d’aller le chercher…
.
💜
.
Ça aurait pu être une journée parfaite. Mais j’ai perdu mon fils des yeux 10 min.

 

Pourquoi est-ce que je raconte tout ça? Simplement parce que ça peut arriver à tout le monde, famille nombreuse ou pas. Ça fait partie des choses qui sont imprévisibles, et qui peuvent arriver très vite, à toutes les parents ou grands-parents, par ex. La seule chose à retenir, c’est d’apprendre de ces événements, afin d’éviter que cela ne se reproduise trop souvent. 
Mon punk6 m’a sûrement entendu l’appeler, mais il a dû penser que c’était un jeu et a continué à courir… Un autre de mes punks, toujours perdu dans ses pensées, ne m’entendait pas alors que j’étais à 5 mètres de lui. 

Comme tout est bien qui finit bien, je laisse la culpabilité s’éloigner … 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.