A défaut de mettre à la Une une nouvelle maman formidable (j’ai trop décompressé et n’ai pas relancé les mamans en attente… du coup, pour la prochaine maman formidable, ce sera en septembre…), je vous propose une toute petite lecture…
Il y a quelques jours, j’ai lu un article qui m’a interpellée dans le Migros Magazine.
Dans cet article, dont je mets le lien ci-dessous, il est aussi question des jeux des 8-10 ans.
Ma question: comment s’occupent vos 8-12 ans à l’extérieur, surtout si vous avez des plus jeunes avec?
Est-ce qu’ils jouent quand même à la place de jeux ?
Est-ce qu’ils s’ennuient?
Avez-vous trouvé un endroit où il y a places de jeux pour petits et (par ex) skatepark ou terrain de jeux à côté?
Est-ce qu’ils lisent ?
Bref, je me demandais comment faisaient les autres familles nombreuses 😉
Et surtout, de quoi auraient-ils besoin??
 
Je vous mets un extrait de l’article, parce que c’est ce que j’ai remarqué depuis pas mal de temps!
Et dessous, un petit clin d’oeil… comme quoi, le problème du bruit est aussi présent en campagne…
“Ne sommes-nous pas également devenus intolérants aux bruits des enfants, à leur présence dans des espaces qui ne leur sont pas destinés?
Le bruit est aujourd’hui devenu un enjeu majeur de notre société et notre intolérance ne s’applique pas uniquement aux enfants. On se plaint du bruit émis par le trafic, par les chantiers, mais aussi par les voisins, tout en revendiquant notre liberté d’écouter de la musique au volume qui nous convient. Le bruit qui nous dérange est toujours celui des autres. Les enfants eux-mêmes se plaignent du bruit de leurs pairs, mais ils ont envie de pouvoir s’amuser, de crier, de manifester leur joie lorsqu’ils le souhaitent. Bien sûr, je ne nie pas que certains adultes fuient sciemment le bruit des plus jeunes et passent volontiers des vacances dans des endroits interdits aux enfants. C’est d’ailleurs devenu un argument de vente. Cela dit, au-delà du bruit, il est vrai que l’on cloisonne toujours davantage les enfants dans des espaces qui leur sont propres.”
Aucun texte alternatif disponible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.