Quand j’étais petite, j’adorais Pâques pour diverses raisons, entre autres les lapins en chocolat et la chasse aux oeufs (oui, je suis un peu gourmande!), mais aussi parce que nous avions la tradition de teindre nos oeufs, avec ma maman et ma soeur.

La première chose à faire, c’était d’aller dans la prairie, récolter des primevères, des violettes, des pissenlits, des pâquerettes, du faux persil et autres herbes.
Une fois tout cela déposé sur la table de la cuisine, on prenait chacune un oeuf, on plaçait ces fleurs et autres contre l’oeuf; celui-ci était ensuite emballé dans une pelure d’oignons, puis dans un chiffon puis ficelé. Une fois tous les oeufs emballés, ils étaient cuits avec de l’écorce de bois de santal ou de campêche (par ex.) pendant une vingtaine de minutes. La meilleure partie, c’était d’enlever les chiffons pour découvrir nos oeufs!

Une autre technique que vous pouvez faire avec vos enfants, testée aujourd’hui même, c’est de faire cuire des pelures d’oignons (jaunes et/ou rouges) pendant une bonne demi-heure (certains y rajoutent du vinaigre). Ensuite, vous mouillez vos oeufs pour que les fleurs collent plus facilement. Vous placez les oeufs ainsi préparés dans un bas nylon, vous fermez à l’aide d’une ficelle et vous les cuisez 10 minutes. Afin d’avoir un plus beau résultat, utilisez des oeufs blancs 😉 et de vieilles casseroles (ça tache!).

20140406_161416

Les oeufs des punks!

Joyeuses Pâques!

C’est la technique utilisée dans l’atelier de Belmont Fruits. Les membres de familles-nombreuses.ch bénéficient de 50%; un oeuf à teindre (puis à emporter) vous revient donc 50 centimes. Prochains marchés: samedi 12 et dimanche 13 avril 2014. Il y a une petite aire de jeux à l’abri pour les enfants.
Ps: vous aurez peut-être même la chance de voir des cochons laineux tenter de jouer au foot 🙂

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.