Récemment, il m’est arrivé, ainsi qu’à ma famille, une aventure télévisuelle que je n’imaginais même pas.

Mars 2017.
3 semaines après la naissance de Punk6, nous avions accepté, mon mari et moi, de participer à un reportage pour le 19.30 sur la RTS, ayant comme sujet “les voitures et les familles nombreuses.”. Le caméraman et le journaliste, fort sympathiques, avaient débuté leur journée chez nous, dans notre salle à manger, pour le petit-déj, puis avaient accompagné mon mari au Salon de l’Auto. 2 petites minutes avaient été diffusées aux infos.

2 octobre 2019.
Comme à son habitude, 36,9°propose une super émission et, ce mois-ci, elle diffuse un reportage sur la sédentarité. Quelle ne fût pas notre surprise de nous découvrir dans des images d’illustration, au début de l’émission (et pour le lancement, d’ailleurs!), surtout sur un sujet pareil (dois-je rappeler que le Père Indigne est un ultratrailer??)…

Commentaires de nos connaissances, étonnement de notre part, nous découvrons alors une pratique commune dans le journalisme: réutilisation des images, sans consentement autre que celui que nous avions accordé pour le premier reportage. Après des échanges avec la chaîne nationale suisse et des excuses, nous avons désormais verrouillé nos images. 

Cette aventure me conforte dans le choix de ne pas montrer mes enfants sur internet, et de rationaliser la mienne 😉 Je suis adulte et peux supporter ce qui peut être fait de mon image. Mais celle de mes enfants…

Avec Facebook et Instagram qui sont du domaine public (en tout cas mon compte), toutes mes images peuvent être copiées, modifiées voire utilisées sans mon consentement pour tous les sujets possibles et inimaginables, partout dans le monde… Toutes les miennes mais aussi celles de mes enfants. Comment en garder le contrôle? Alors le choix est vite fait… 

Alors voilà, sur mes réseaux sociaux, vous pourrez découvrir mes aventures, mes partenariats, mes coups de gueule et mes coups de coeur, mon quotidien et mes chroniques,  que j’illustre avec des photos suggestives (oh oh!) ou de nature. Je ne veux pas être reconnue en tant que personne, mais j’aimerais du plus profond de mon coeur que mon site et mes actes soient connus et reconnus… 

Merci !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.