Amis de la fêtes et des mères, bonjour!

A la demande générale de la gent féminine, et d’un copain qu’a pas pu venir, une spéciale dédicace fête des mères…

Bonne fête à toutes les mères!

Eheheh… Ca va être la fête des maman!

Bon en même temps,… Le premier mai, pour la fête du travail… on ne travaille pas… La fête des mères, c’est sans la mère? Ca ne m’arrange pas forcément… Double punition: les punks pour moi tout seul et pas Madame pour m’aider… Pô cool!

Je suis un fervent défenseur de l’égalité (principalement quand ça m’arrange)… un peu comme au moment de la grossesse! On ne félicite que la femme, au moment de la naissance du merdeux ou de la merdeuse, qui, hormis une simple grossesse et un banal accouchement, n’a pas fait grand chose… Alors que le père qui a tout fait, a supporté Madame pendant la grossesse, puis à la maternité, devant subir ses plaintes pendant les quelques contractions, se faisant engueuler dès qu’il essaie de lire un peu tranquille… Je rappelle à mes humbles (mais innombrables !) lecteurs, moins expérimentés ou ceux qui ont la chance de ne pas avoir d’enfants, que les téléphones portables ou tablettes n’ont pas de réseau en salle d’accouchement, et que ça peut durer un certain temps… en tous cas la première fois.

De plus, pour une raison que je peine encore à comprendre totalement, Madame, qui n’était pas forcément la mieux dotée en terme d’humour, a abandonné le peu qui lui restait à l’entrée de la maternité… Et ne semble plus supporter grand chose! Je lis, elle m’engueule, je lui vaporise le visage, ce n’est pas le bon moment, je ne fais rien, elle a mal et je ne compatis ou ne participe pas assez, je lui parle, ça la dérange… Une femme quoi! Mais dans un endroit peu habituel et sans avoir grand chose à faire, ni tellement de confort, c’est long…

Bonne fête les mères, donc…

Pour la mienne, qui a déjà eu le privilège d’avoir un fils comme moi: intelligent, sympa, plutôt beau gosse et surtout d’une modestie rare, je ne vois pas ce qu’elle peut souhaiter de plus et donc je vais m’abstenir de tout cadeau. De toute façon, je n’ai jamais été très bon en bricolages en carton de rouleau de pécu… Suis pas vraiment un intellectuel, mais je ne suis définitivement pas un manuel!

Quant à Madame, techniquement, ce n’est pas ma mère! Donc je ne pense pas nécessaire de faire quelque chose, surtout que les enfants devraient y pourvoir, et qu’elle aussi à le privilège de m’avoir!

Vous noterez que, bien qu’égalitariste à temps partiel, je ne revendique pas une quelconque fête des pères… Je ne suis pas sûr d’être assez mûr pour faire semblant de m’extasier sur le dernier bricolage de numéro 2 en rouleaux de papier toilettes – juste le carton, ou une peinture de numéro 3 qu’il faut laisser sécher une semaine parce que les 2 centimètres d’épaisseur de peinture peinent un peu à durcir… Et c’est comme pour beaucoup de choses : je serai reconnu à titre posthume pour l’ensemble de mon œuvre!

Non, c’est surtout que je ne suis pas trop pour les fêtes commerciales… Donc Madame n’aura pas de fleurs… St-Valentin, Fête des Mères,… c’est juste une invention des fleuristes pour que les gens quittent leurs écrans et bravent la pluie pour faire croître leur chiffre d’affaire. Juste pour rire, vous connaissez combien de fleuristes masculins? C’est donc bien une fête commerciale, lancée par les femmes, qui plus est!

Et puis, il n’y a pas de quoi faire la fête particulièrement : on a chacun nos hobby! Elle aime passer l’aspirateur, le repassage et faire la lessive, moi la course à pied et travailler, chacun ses goûts et ses douleurs. Bon et puis quand je cours 10 km ou vide un lave-vaisselle (ou fais deux tresses de renommées internationales, comme ce weekend!), je ne m’attends pas à être cité aux oscars ou pour la légion d’honneur… donc pas sûr qu’il n’y ait matière à faire la fête pour les mères… Pour les pères, je pourrais à la limite comprendre, mais les femmes…

Je suis encore un peu trop jeune, ou nous ne sommes pas encore mariés depuis assez longtemps, sinon je ferais bien un cadeau classe: style un aspirateur (le nôtre étant tristement décédé récemment, ce serait utile) ou un grille pain… Mais comme je l’ai noté un peu plus haut, l’humour n’est pas sa première qualité, ou en tous cas pas celle pour laquelle je l’ai épousé… et les nuits sont encore parfois fraîches à cette période de l’année… ce n’est pas le moment de dormir dans le jardin!

Comme les hommes ne sont pas rancuniers, et n’ayant pas l’égo démesuré des femme, je vais faire une grosse concession et souhaiter bonne fête à Madame. Je suis pour la paix des ménages, et ne veux surtout pas subir les foudres de la patronne.

Bonne fête à toutes les mères (même si ce n’est pas totalement mérité) et surtout : profitez de cette journée pour vous reposer!

Chronique du père indigne

Laisser un commentaire